Portrait de Madame Raoul-Alfred Philippe

Madame Raoul-Alfred Philippe

Portraits

Comme le Portrait de Madame Mestayer, celui de Madame Philippe a le charme de la simplicité technique alliée à la fraîcheur de l’inspiration. Née Lucie Ingle en 1849, elle épouse à Sandgate (Angleterre) Monsieur Philippe. Ils auront quatre enfants. Elle décède en 1881.

Delaunay s’est ici appliqué à rendre la psychologie du modèle. Sa discrète mélancolie, renforcée par un air songeur, contraste avec la splendeur des couleurs utilisées pour les tissus. Une gamme de bleu (rideau du fond, dentelles) s’harmonise avec le noir profond de la robe.

La collerette et les dentelles blanches apportent de la gaîté, tout comme le coussin jaune, discrètement rappelé par la rose jaune piquée sur la poitrine. Les bijoux –bracelets, bagues- rappellent le rang social du modèle. Elle semble jouer avec le cordon d’un éventail, une référence aux poèmes de Mallarmé.

Portrait de Madame Raoul-Alfred Philippe
1877
Huile sur toile
81 x 65 cm
S.D.B.G. : J.-E. Delaunay 1877
Legs Marcel Philippe, 1967
Inv. 967.5.1.P.