Esquisse pour l’Assomption

Chapelle de la Vierge de la Trinité, Paris

Peintures religieuses

En 1864, Jules-Elie Delaunay et Emile Levy reçoivent commande pour décorer la Chapelle de la Vierge de la nouvelle église de la Trinité, à Paris, conçue par Théodore Ballu. Cette chapelle occupe un axe central, et donne de l’importance à l’art des deux artistes.

L’œuvre de Delaunay, visible sur ce grand carton préparatoire, doit beaucoup à La Transfiguration de Raphaël (1518, Rome Musées du Vatican), notamment dans la composition et le choix des attitudes.

La Vierge s’élance dans le ciel, depuis son tombeau autour duquel sont rassemblés les fidèles. Simplicité de composition, élégance des formes, délicatesse des coloris qualifient l’art de Delaunay à son retour d’Italie.

Esquisse pour l’Assomption
Mine de plomb, pastel, sanguine, encre et craie blanche sur papier
135 x 58,8 cm
Achat, 1986
Inv. 8850