Delaunay Dessinateur

Oeuvres

Toute sa vie Delaunay a été un dessinateur. Maniant avec dextérité le fusain, la mine de plomb ou l’aquarelle, il fait preuve d’une grande liberté dans ses dessins. L’art graphique révèle un artiste complexe, sensible à la beauté des paysages, à la singularité des points de vue, à l’originalité d’une attitude.

Le dessin peut fixer un souvenir : paysanne de Rome, porteur d’eau de Naples, église de Bretagne...Le dessin l’aide aussi à imaginer de futures compositions : La Communion des Apôtres en témoigne, avec la mise au carreau et les versions progressives qui intègrent les personnages dans l’espace. Ce travail de composition qui procède par étapes se devine également dans Les Flûteurs. Le peintre peut tenter des poses : les repentirs visibles dans Ixion aux enfers illustrent ses hésitations, de même dans David triomphant.

Enfin, Delaunay utilise des papiers différents qu’il change selon ses envies : papiers beiges, roses, bleus ou verts. Le choix du support met en valeur les traits et contribue à l’harmonie de ses dessins.